conjecture

conjecture [ kɔ̃ʒɛktyr ] n. f.
• 1246; lat. conjectura
1Opinion fondée sur des probabilités ou des apparences. hypothèse, supposition. Parler de qqch. par conjecture. Conjecture sur l'avenir. prévision, pronostic.
2(Nuance péj.) Opinion fondée sur une hypothèse non vérifiée. présomption, soupçon. En être réduit aux conjectures. Se perdre en conjectures : envisager de nombreuses hypothèses, être perplexe.
Écon. Forme de prévision et de prospective. « L'art de la conjecture », essai de B. de Jouvenel.
3Math. Hypothèse émise a priori concernant une proposition dont on ignore la démonstration. La conjecture de Fermat.

conjecture nom féminin (latin conjectura) Supposition fondée sur des probabilités, mais qui n'est pas contrôlée par les faits ; présomption, hypothèse : On est réduit à des conjectures sur ses motivations. Hypothèse formulée sur l'exactitude ou l'inexactitude d'un énoncé dont on ne connaît pas encore de démonstration. ● conjecture (difficultés) nom féminin (latin conjectura) Sens Ne pas confondre ces deux mots. 1. Conjecture = supposition, hypothèse. Se perdre en conjectures. En être réduit aux conjectures. 2. Conjoncture = situation, ensemble de circonstances. Dans la conjoncture actuelle... ● conjecture (expressions) nom féminin (latin conjectura) Se perdre en conjectures, être perplexe devant la multiplicité d'hypothèses envisageables. ● conjecture (synonymes) nom féminin (latin conjectura) Supposition fondée sur des probabilités, mais qui n'est pas contrôlée...
Synonymes :
- hypothèse
- présomption

conjecture
n. f. Opinion fondée sur des analogies, des vraisemblances, des présomptions, des probabilités. Se perdre en conjectures.

⇒CONJECTURE, subst. fém.
Idée non vérifiée, fondée soit sur une probabilité, soit sur l'apparence.
A.— Généralement
1. Construction de l'esprit au sujet du passé, du présent ou de l'avenir :
1. On ne peut établir que des conjectures sur l'apparence du premier habitant du globe.
J. BOUCHER DE PERTHES, De la Création, t. 2, 1838-41, p. 101.
En partic. ,,Construction intellectuelle d'un futur vraisemblable`` (HETMAN 1969). L'Art de la conjecture (ouvrage de B. DE JOUVENEL, Monaco, éd. du Rocher, 1964). Cf. prospective, futurologie.
2. [Avec une nuance ou dans un cont. péj.]
a) Idée inutile ou erronée. Conjecture absurde; en être réduit à des conjectures :
2. Fatigué de vaines conjectures, je revins aux connaissances positives, ressource assurée de toutes les fortunes.
STENDHAL, Hist. de la peint. en Italie, t. 2, 1817, p. 40.
SYNT. Conjecture chimérique, fâcheuse, fantaisiste, gratuite, hasardeuse, incertaine; d'interminables conjectures; faire des conjectures; s'épuiser, se perdre en conjectures; selon mes conjectures.
b) Opinion fondée sur des préjugés défavorables. Des conjectures et des soupçons :
3. ... savez-vous que, (...) on ferait de drôles de conjectures sur une jeune-fille de dix-huit ans qui voyage comme cela toute seule?
A. DUMAS Père, Halifax, 1842, prol., p. 12.
B.— Spéc., domaines techn. divers
1. LOG., SC. ,,Idée, (...) explication anticipée qui attend sa vérification, soit de l'expérience, soit du raisonnement`` (GUÉRIN 1892). Faire des conjectures et des hypothèses; confirmer, renforcer une conjecture; les conjectures se réalisent :
4. On obtiendra par la statistique une conjecture avec une probabilité plus ou moins grande.
BERNARD, Introd. à l'ét. de la méd. expérimentale, 1865, p. 220.
2. POL., DR. Construction d'opinions non vérifiées, à partir de données connues; ces opinions. Hasarder une conjecture. Synon. prévision, supposition :
5. ... je voulais démontrer qu'étant donné un homme, il a toujours commis un crime, et qu'un policier de talent peut en recueillir la preuve par conjecture, indices et aveux.
A. ARNOUX, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 293.
SYNT. Conjecture du juge d'instruction; conjecture appuyée sur une circonstance; former, formuler une conjecture; politique de conjecture dans les journaux quotidiens.
Rem. 1. Les dict. de difficultés (HANSE 1949, THOMAS 1956, COLIN 1971, DUPRÉ 1972) font état de la confusion possible entre conjecture et conjoncture, ,,faute grossière et malheureusement fréquente`` (DUPRÉ 1972), due à la paronymie. 2. On rencontre ds quelques dict. (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. [qui le déclarent inusité], BESCH. 1845, GUÉRIN 1892) conjectateur, subst. masc. Personne qui se livre à des conjectures. 3. De même, la plupart des dict. du XIXe et du XXe s. mentionnent l'adj. conjecturatif, ive, rare. Qui porte à faire des conjectures. Une atmosphère conjecturative (A. ARNOUX, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 99).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. Ca 1246 (G. DE METZ, L'Image du Monde, 176 ds Rom. t. 21, p. 488). Empr. au lat. class. conjectura. Fréq. abs. littér. :563. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 604, b) 746; XXe s. : a) 424, b) 370. Bbg. PINCHON (J.). Questions de vocab. Fr. Monde. 1968, n° 58, p. 44.

conjecture [kɔ̃ʒɛktyʀ] n. f.
ÉTYM. V. 1246; lat. conjectura.
Didact. (cour. dans quelques constructions). Opinion fondée sur des probabilités, des apparences. Hypothèse, supposition. || Ce n'est qu'une conjecture. || Faire, former, hasarder des conjectures sur ce qui s'est passé. || Conjecture sur l'avenir. 2. Augure, prédiction, présage, présomption, prévision, pronostic, prophétie. || Tirer une conjecture de… Inférer. || Appuyer, fonder une conjecture sur… || Parler de qqch. par conjecture. || Conjecture bien, mal fondée. || Conjecture trompeuse, improbable (→ Avérer, cit. 11), chimérique, fantaisiste, absurde; vraisemblable, fondée. || De vaines conjectures. || En être réduit aux conjectures.Se perdre en conjectures : envisager de nombreuses hypothèses, rester perplexe.
1 Se douterait-il de quelque chose ? se demandait Léon. Il avait des battements de cœur et se perdait en conjectures.
Flaubert, Mme Bovary, I, VI, p. 78.
2 Au-delà de 2 500 ans, les origines de la France se perdent dans les conjectures et dans la nuit.
J. Bainville, Hist. de France, I, p. 11.
Spécialt. Opinion négative fondée sur des préjugés.
Sc. Théorème supposé vrai, que l'on cherche à démontrer. || Les conjectures de Weil, en théorie des nombres.
DÉR. Conjectural.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conjecture — CONJECTURE. s. f. Jugement probable, opinion que l on fonde sur quelques apparences touchant quelque chose obscure & incertaine. Forte, foible, puissante conjecture. legere, vaine conjecture. conjecture trompeuse. conjecture bien fondée, mal… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • conjecture — CONJECTURE. subs. fém. Jugement probable, opinion que l on fonde sur quelques apparences touchant une chose obscure et incertaine. Forte conjecture. Puissante conjecture. Foible, légère, vaine conjecture. Conjecture trompeuse, bien fondée, mal… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conjecture — vb Conjecture, surmise, guess are comparable as verbs, meaning to draw an inference from slight evi dence, and as nouns, denoting an inference based upon such evidence. Conjecture implies formation of an opinion or judgment upon what is… …   New Dictionary of Synonyms

  • conjecture — Conjecture, Coniectura, Coniectatio. Faulse conjecture, Fallax coniectura. Entendre par conjecture, Coniectura consequi. Qu on scait par conjectures, Coniecturalis. Choses desquelles on peut faire quelque conjecture, Res positae in coniectura. On …   Thresor de la langue françoyse

  • conjecture — I noun assumption, belief, guess, guesswork, hypothesis, imputation, inference, opinion, postulate, postulation, presumption, presupposition, presurmise, speculation, supposal, supposition, surmise, suspicion, theory, thesis, unverified… …   Law dictionary

  • conjecture — [kən jek′chər] n. [ME < L conjectura, a putting together, guess, inference < conjectus, pp. of conjicere, to throw together, guess < com , together + jacere, to throw: see JET1] 1. an inferring, theorizing, or predicting from incomplete… …   English World dictionary

  • Conjecture — Con*jec ture, v. t. [imp. & p. p. {Conjectured}; p. pr. & vb. n. {Conjecturing}.] [Cf. F. conjecturer. Cf. {Conject}.] To arrive at by conjecture; to infer on slight evidence; to surmise; to guess; to form, at random, opinions concerning. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Conjecture — Con*jec ture (; 135?), n. [L. conjectura, fr. conjicere, conjectum, to throw together, infer, conjecture; con + jacere to throw: cf. F. conjecturer. See {Jet} a shooting forth.] An opinion, or judgment, formed on defective or presumptive… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • conjecture — late 14c., interpretation of signs and omens, from O.Fr. conjecture surmise, guess, or directly from L. coniectura conclusion, interpretation, guess, inference, lit. a casting together (of facts, etc.), from coniectus, pp. of conicere to throw… …   Etymology dictionary

  • conjecture — [n] speculation, assumption conclusion, fancy, guess, guesstimate*, guesswork, hunch, hypothesis, inference, notion, opinion, perhaps, presumption, shot in the dark*, sneaking suspicion, stab in the dark*, supposition, surmise, theorizing,… …   New thesaurus

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.